Forum FCG

Bienvenue sur le forum des supporters du FCG

Vous n'êtes pas identifié.

#1 04/09/22 21:56

fred
Membre
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 20355

rubrique Fred et midol

Bonjour les ami.es du forum,


Efficacité maximale



Quand une équipe joue à l’extérieur avec l’intention de faire un coup, une seule solution : avoir un bon buteur, une bonne mêlée et une bonne défense. Pour le moins que l’on puisse dire, les Grenoblois n’avaient pas oublier d’emporter les trois ingrédients indispensables pour faire un bon résultat hors de leur base. Et, si en plus, vous ajoutez à cela une dose de chance (8 points laissés en route par le buteur agenais qui avait un taux de réussite de 82 % l’année) et un réalisme chirurgical, on comprend mieux comment les Grenoblois sont allés chercher une victoire à Armandie. Mais, ce qui aura été la force de cette équipe Grenoble, c’est incontestablement le très bon niveau de sa défense, qui est le baromètre de l’état d’esprit et d’engagement d’une équipe. Comme l’avait dit Lucas Dupont avant la rencontre : « si le résultat de ce soir à Agen n’est la priorité, ce qui compte, ce sera notre état d’esprit ». Eh bien, les Grenoblois ont répondu présent pendant quatre-vingt minutes et n’auront pas lâché le bras de fer dans le money time comme on l’avait trop souvent constaté l’année passée. Visiblement, la préparation de l’intersaison aura eu un effet positif sur l’état d’esprit du groupe. Pourvu que cela dure. Il faut dire qu’avec deux victoires de suite, et une confiance retrouvée, on peut espérer de la constance dans les résultats.

Au cours de la première mi-temps, le match a été haché par les très nombreuses fautes des deux côtés : huit pénalités et un jaune pour Grenoble, contre neuf et un jaune pour Agen, cela fait une pénalité toutes les deux minutes trente. On ne peut pas dire qu’on se soit régalé par les beaux mouvements comportant de longues phases de jeu. Néanmoins, Grenoble aura plus tenté qu’Agen, avec sept phases offensives contre cinq pour les Agenais, pour trois franchissements isérois (deux pour Atu Manu) contre un seul pour Agen. À chaque attaque du SUA, la défense grenobloise se montrait d’une efficacité redoutable. Même chose en conquête puisque les hommes d’Arnaud Héguy ont volé quatre ballons en touche, récupéré une pénalité en mêlée alors qu’ils n’en ont perdu que deux et ont été sanctionné une fois en mêlée. Mais quel manque de réalisme de la part des Agenais : 6 points faciles laissés au pied et des bons ballons volés par Grenoble dans les zones de marque. On peut interpréter les ballons volés soit par l’efficacité de la défense de Grenoble ou par l’inefficacité de l’attaque agenaise. Il y a sans doute un peu des deux. La grosse satisfaction aura été l’engagement et la solidarité dont ont fait preuve tous les joueurs grenoblois. Cela faisait plaisir à voir. À la pause, Monsieur Coulon, arbitre très tatillon, renvoyait les 30 acteurs aux vestiaires sur un petit score d’une autre époque : 3-6.

Durant le deuxième acte, on repart sur les mêmes bases. La défense grenobloise est toujours bien en place. Sur un nouveau ballon volé en touche, les trois-quarts grenoblois partent en contre-attaque. Le petit Hugo Trouilloud, 19 ans, fait parler sa pointe de vitesse dans le couloir des 5 m, déborde la défense agenaise, transmet à l’intérieur à son grand frère, Romain, qui poursuit l’action en éliminant un nouveau défenseur, puis une passe au pied lumineuse de Romain Barthélémy sur l’aile opposée pour Lucas Dupont, tout seul, permet à celui-ci d’aller déposer le ballon dans l’en-but après avoir éliminé d’un crochet son vis-à-vis ! Quel éclair de génie cette magnifique relance ! Ce qui a totalement refroidi le public d’Armandie.

A partir de cet instant les hommes de Bernard Goutta vont se ruer à l’attaque dans le camp isérois. Pas moins de six ou sept offensives agenaises en un quart d’heure, à chaque fois repoussées par le rideau de fer grenoblois. Quel héroïsme de la part des Dauphinois ! Ce qui a dû saper le moral de leur adversaire. Je pense, notamment, au bras de fer remporté par la mêlée grenobloise (50ième), malgré l’introduction agenaise et l’infériorité des Rouges. Zurabi Zhvania n’a pu s’empêcher de chambrer son vis-à-vis. (D’ailleurs, le staff grenoblois l’a vite sorti pour éviter qu’il se prenne un carton, son chambrage n’a pas plu à l’arbitre. Bien coaché). Mais, passé l’heure de jeu, la défense grenobloise, pénalisée à de nombreuses reprises, finit par céder et écope d’un nouveau carton jaune ! Fort heureusement, le buteur agenais laisse les deux points de la transformation en route. Ce jeu attaque-défense durera jusqu’à la fin du match. Les Agenais se montrent particulièrement peu efficaces et peu inspirés en attaque et manquant de vitesse, alors que Grenoble défend bec et ongle leur territoire en ne laissant que des miettes, 3 points de pénalité. Sur le gong, les Lot-et-Garonnais se mettent à la faute dans leur camp, pour la deuxième incursion des Grenoblois dans les 22 m agenais en quarante minutes. Et hop, trois points de plus. Quel réalisme des Grenoblois qui remportent la victoire (11-16), qui est celle du réalisme et de l’héroïsme en défense. Bravo à l’ensemble des acteurs. Ils sont tous à féliciter.

Cependant, l’indiscipline des hommes de Nicolas Nadau aura été le point faible : 10 pénalités et deux cartons jaunes en seconde période, soit 19 pénalités et trois cartons jaunes sur l’ensemble du match ! Si l’année passée, les Grenoblois étaient les bons élèves de la discipline en prenant peu de cartons, ils en ont déjà pris cinq en deux rencontres. Encore un gros chantier à travailler.

Les statistiques de la deuxième période :

Mêlée : 4, 1 pénalité contre Agen et un bras cassé contre Grenoble.
Touche : 6, deux lancers trop longs mais un seul ballon a été perdu/ Trois ballons volés par Grenoble
Pénalité : contre Grenoble 10 / 2 cartons jaunes ! Steeve et Madeira // contre Agen : 4
Une Transformation loupée pour Agen.

La semaine prochaine, match à Oyonnax ! Si Grenoble se montre aussi indiscipliné, cela ne pardonnera pas et risque de faire mal au tableau d’affichage au terme des 80 minutes.

Dans le midol :

Hors ligne

 

#2 05/09/22 10:59

le n 5
Membre
Lieu: bas grésivaudan
Inscrit le: 02/02/08
Messages: 3512

Re: rubrique Fred et midol

Bon résumé...






`When the seagulls follow the trawler, it is because they think sardines will be thrown into the sea'..Eric C

Hors ligne

 

#3 05/09/22 13:50

ted
Membre
Inscrit le: 23/03/21
Messages: 52

Re: rubrique Fred et midol

Merci Fred, tres bonne analyse comme toujours je dirais ..
J'espere qu'il n'y a pas trop de blessés (non visibles) à l'issue du match et que la rotation de qqs joueurs comme Gray, hepetema, .. permettront de faire un grand match à Oyo dés jeudi.. On sera attendu c'est certain ! un gros combat en perspective et du plaisir pour les supporters que nous sommes.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Actuellement 89 personnes connectées