Forum FCG

Bienvenue sur le forum des supporters du FCG

Vous n'êtes pas identifié.

#41 21/07/22 10:45

Zoreil
Membre
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 10347

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

moi c'est l'extreme centre qui me fais peur  et il faut se rendre à l'evidence on ne retrouvera plus jamais  le monde d'avant .
plus de systeme de santé plus d'école plus de liberté plus de fraternité
à la place une guerre  et un etat d'urgence perpetuel . Quand l'exception devient la rêgle nous sommes en dictature.

parce que macron
c'est l'affaire benala
c'est la violence incroyable contre les gilets jaunes
c'est des conseils de defense pour organiser le bordel du covid
c'est aucun vote pour envoyer une guerre en ukraine
un ministre de l'interieur qui vient de l'extreme droite
une ancienne du gud à l'europe
un ministre de la justice mis en examen.
un prof d'allemand incompetent à l'économie.
des "amis" milliardaires
des soutiens politiques pour les pires  dictatures d'afrique et du moyen orient .
et une mise à genou de la france au profit de l'europe  des usa et blackrock.

Hors ligne

 

#42 27/07/22 21:55

Tchimbé Red
Membre
Lieu: Bords de Durance...
Inscrit le: 10/12/10
Messages: 5928

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Je ne comprends toujours pas ces loooongs silences qui suivent mes interrogations.  C'est si déstabilisant que ça de vous interroger sur vos propres consciences ??? Aucune envie manifeste, sauf celle de mettre la poussière sous le tapis...c'est tellement rassurant.

Une idée lecture, alors, pour cet été qui déroule sa pente si douce: L'archipel du Chien de Philippe Claudel. Dès les premiers mots, l'entame du livre interroge sur la vacuité de nos esprits en ce début de siècle,  et les conséquences de cette mort cérébrale sur ce(ux) qui nous entoure(nt).
Un livre qui ne traite pas (du tout) de la pandémie, mais qui m'a ramené  à nos "échanges" ici...






Des règles simples pour être efficaces: "Aujourd'hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !" ... "Isole toi si tu veux, mais jamais seul." ...

Hors ligne

 

#43 28/07/22 00:09

vpl
Modérateur
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 26531

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Hors ligne

 

#44 28/07/22 18:46

Tchimbé Red
Membre
Lieu: Bords de Durance...
Inscrit le: 10/12/10
Messages: 5928

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Et si, au lieu de te focaliser sur ce que tu penses percevoir de moi avec tes paraboles, tu éclairais le débat en exprimant tes idées sur le fond, plutôt que de le contourner ???

A chaque fois que tu annonces ton intention de répondre, tu réponds à côté de la question. C'est pratique, mais ça manque de colonne vertébrale. Moins que d'autres, il est vrai, qui ont eux carrément choisi la fuite. Le débat oui, mais avec ceux qui partagent le même avis que soi-même...
A nos âges, c'est pas raisonnable de tourner en rond, les gars ! En tout cas, c'est mauvais signe. Au delà de la déception, je m'inquiète un peu pour vous. C'est mon côté Yoda...






Des règles simples pour être efficaces: "Aujourd'hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !" ... "Isole toi si tu veux, mais jamais seul." ...

Hors ligne

 

#45 28/07/22 22:50

vpl
Modérateur
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 26531

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Ça va servir à quoi en fait ?
On va juste pas tomber d'accord, une fois de plus, comme depuis 2 ans.
Personne ne fuit" un prétendu combat (pardon, débat).  C'est juste tellement mal engagé en tant que camp contre camp que ça va évidemment ne rien donner d'intelligent.
Si par exemple tu espères te farcir des fans de Macron ou de tout autre dirigeant mondial, tu vas être déçu : n'importe qui d'honnête voit que ça a été une alternance de décisions potables et merdiques, de mauvais choix et d'un peu moins mauvais, de faux espoirs, de vrais ratages...

LE truc sur lequel je coince c'est ton :
"J'ai toujours pas compris comment tu te situais, d'un point de vue moral, vis à vis de la gestion du Covid qui consiste à sauver nos vieux au détriment de populations, a minima quelques centaines de fois + nombreuses. "

Parce que ça décrit un truc que je n'ai pas constaté : il n'y a pas eu de choix des vieux aux dépends des fragiles.
On s'est pris sur la gueule partout dans le monde une pandémie que les différents gouvernements ont géré au petit bonheur la chance. La France, au hasard, censée avoir tout barricadé, fermé, restreint pour "sauver les vieux", elle a fait quoi : un vrai gros confinement au début, et depuis des mesures passoires, des pseudo confinements, des trucs pour faire chier mais sans réel effet sur la vie des gens. Il faut quand même arrêter de décrire les derniers mois comme un monde de contrainte : c'était la fête du slip, partout, tout le temps, avec quelques mesures sur les masques et vaccins qui n'ont pas impacté grand chose sur nos modes de vie : on a été moins au resto, au ciné, moins vu de gens ? Waouh. c'est quand même pas de ça que tu parles ?

Parce que ceux qui ont souffert, voire qui son morts du covid sans qu'on s'en occupe, n'ont pas été sacrifiés pour les autres : ils n'ont juste pas été autant protégés que les autres. Ceux qui ont été "en première ligne" l'étaient déjà, et laisser tout fonctionner comme avant n'en aurait pas sauvé, ça aurait juste tué plus parmi les autres.

Si encore la demande était justement de mieux les protéger, ce que je pourrais entendre : où étaient les masques pour ceux exposés, pourquoi a-t-on si mal organisé la vaccination qui en a fait un concours de débrouillardise ? Mais non, le sujet c'est ces salauds de vieux qui ont survécu, comme si on pouvait mieux supporter la mort d'un proche si plus d'autres meurent autour...

Mais je crois comprendre que pour toi le covid est une grippe, et que c'est en gérant ça comme une pandémie qu'on a gâché la vie de bien plus de gens que ceux qu'on a sauvé. On parle de quoi ? De boulot perdu, de pauvreté, de maladie voire de mort ? C'est bien de refuser ce monde, mais il existait avant le covid et continuera après. Ce qui s'est passé n'est pas une exception : un tremblement de terre au Japon fait quelques morts, des milliers à Haïti, et c'est pas en dégradant la gestion de ça au Japon que tu vas sauver les haïtiens.
Ceux qui ont souffert de ce bordel causé par le covid en France ou ailleurs, n'ont pas été victimes de choix particuliers, ils sont toujours victimes des mêmes choix, que ça cause pandémie mondiale ou gestion quotidienne de n'importe quelle emmerde 100 fois moins grave.

Reprocher la protection excessive de certains, c'est faire semblant de penser qu'on s'occupe habituellement des conditions de vie des autres, et qu'on a arrêté pour cette seule occasion. C'est pas ce que j'ai vu, en France en tout cas : on a été dans le grand classique en matière de gestion politique de tous les problèmes qui se posent, hélas.

Hors ligne

 

#46 29/07/22 19:21

Tchimbé Red
Membre
Lieu: Bords de Durance...
Inscrit le: 10/12/10
Messages: 5928

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Quand même un peu étonné que tu poses encore la question de savoir ce que je veux dire, quand je parle de "nos vieux" versus "les fragiles". Tu te perds en conjectures. Généralement, j'évite les sous-entendus et j'exprime ma pensée de façon plutôt cash (et tu me l'as souvent reproché, il a d'ailleurs fallu que je m'en explique). C'est le cas sur ce sujet.

Nos échanges du 15 juin...

Tchimbé Red a écrit:

vpl a écrit:

Comme quoi je ne caricaturais pas en disant qu'on s'emmerdait pour quelques vieux qui crèvent...

Bah oui,c'est ça. Et c'est assumé.

Par contre, tu as vraiment l'indignation sélective ! Tu me fais marrer (façon de dire) avec tes contestations de chiffres officiels quand je te parle de chiffres qui viennent "bien de chez nous" (ce qui devrait rassurer ton côté légitimiste) ou de chiffres que tu peux sans doute contester au niveau mondial, mais dans des proportions de 20%, 30 %,voire allez, 100 ou 200 % pour qui veut les trafiquer réellement. Allez je veux bien t'accorder un facteur x2 ou x3 pour le nb de morts et de cas de covid pour être large.

Un facteur 2 ou 3 donc, à comparer à un facteur au moins 50 ou 100, si tu compares :
- le nombre de "vieux" dont tu as prolongé la vie (qq dizaines de milliers en France et donc jusqu'à sans doute 1 ou 2 millions à travers le monde) grâce à ces mesures de confinements et ces vaccins (dans les pays qui y ont eu accès, hein ... les autres n'ayant qu'à se démerder avec la misère qu'ils entretiennent eux-mêmes)  ,
- avec le nombre de gens que tu as plongé dans la misère et le désespoir, jusqu'à les affamer. Une mort économique qui débouche sur combien de drames véritables dans des régions où habitent des hommes, des femmes et des enfants qui n'avaient pas grand chose et qui ont carrément arrêté de vivre du jour au lendemain.
Ce dernier nombre est évalué à au moins 100 millions de personnes par la Banque Mondiale  - source https://www.banquemondiale.org/fr/news/ … y-pandemic  )
"...et, alors que tous les groupes de revenu ont subi des pertes pendant la pandémie, ce sont les 20 % les plus pauvres qui sont le plus durement touchés. En 2021, leurs revenus ont encore baissé tandis que les plus riches ont commencé à rattraper leurs pertes initiales. De fait, les 40 % les plus pauvres n'ont toujours pas récupéré leurs pertes de revenu. En raison de ce déclin, environ 100 millions de personnes supplémentaires vivent dans l’extrême pauvreté.et, alors que tous les groupes de revenu ont subi des pertes pendant la pandémie, ce sont les 20 % les plus pauvres qui sont le plus durement touchés. En 2021, leurs revenus ont encore baissé tandis que les plus riches ont commencé à rattraper leurs pertes initiales. De fait, les 40 % les plus pauvres n'ont toujours pas récupéré leurs pertes de revenu. En raison de ce déclin, environ  100 millions de personnes supplémentaires vivent dans l’extrême pauvreté.

Environ 50 ou 100 fois + de gens littéralement "tués" économiquement, morts socialement et n'ayant plus rien à bouffer  que de gens ayant pâti de la surmortalité liée au Covid. Céssakidevréferéfléchir.

Je comprends que mon propos puisse choquer, mais chacun ses indignations. Je porte celle-ci d'ailleurs depuis le début de nos "débats" sur le sujet. Elle est aujourd'hui à peu près documentée avec les chiffres fournis par la Banque Mondiale.  Préférer prolonger "nos" vieux de quelques années, quand cette décision implique d'infliger de la souffrance sur toute une vie pour 50 ou 100 fois + de gens déjà fragilisés et en pleine force de l'âge, c'est incompréhensible à mon cerveau d'humain.
A moins de considérer qu'une vie n'en vaut pas une autre, mais ça, je peux pas.

Suivi de mon message du 18 (qui répond à tes arguments, en envisageant la dimension de responsabilité morale individuelle) et du 20 juin (une première relance pour vous pousser à vous interroger sur cette dimension de responsabilité individuelle dans l'amplification de la misère). Un mois après, toujours rien.






Des règles simples pour être efficaces: "Aujourd'hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !" ... "Isole toi si tu veux, mais jamais seul." ...

Hors ligne

 

#47 30/07/22 08:59

vpl
Modérateur
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 26531

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Ah ben je suis pas super futé hein...

Mais sinon, il me semble bien que je parle de ça, quand je dis qu'on traite cette crise sanitaire comme tous les autres sujets, en se foutant bien des plus pauvres. Les pertes de revenus et tout le reste ne sont pas une nouveauté, un choix organisé en mode on prend un vieux et un pauvre, on s'occupe du vieux et on met le pauvre à la rue alors que d'habitude on choie le pauvre. Envoyer crever le vieux n'aurait pas généré un nouveau paradis prenant enfin en compte le bonheur de tous (à part de ceux qui n'aiment pas les vieux)

Alors ok tu crois que ce qui se passe pour le covid est une exception qui pourrait sauter si seulement vpl (et theys et peut-être 2-3 autres) arrêtaient de soutenir aveuglément Macron et disaient "non !" (responsabilité individuelle). Ce "Non !", tu le verrais se concrétiser comment ? Un pins, un autocollant sur la voiture, une pétition, une manif le samedi ?

Hors ligne

 

#48 30/07/22 21:56

Tchimbé Red
Membre
Lieu: Bords de Durance...
Inscrit le: 10/12/10
Messages: 5928

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Disons que t'es un futé dans ton genre wink Pour éluder les questions en tout cas, balèze !

Je te parle de responsabilité individuelle, et tu me re-sors le coup du "monde" qui tourne comme ça. Je te re-re-dis que le monde est composé d'individus responsables et que si la majorité de ces individus n'avait pas soutenu cette gestion catastrophiste d'une pandémie qui n'en n'était pas une (selon les critères de 15 ans auparavant), on n'aurait pas à déplorer 100 millions de très pauvres en +.
Tu fais partie de cette majorité composée d'individus, et c'est à ce titre que j'interroge ta conscience individuelle, sans te cacher derrière le paravent de la cruauté du monde collectif, puisque que nous en sommes acteurs et le construisons individuellement, par nos actes et nos pensées. A moins d'avoir abdiqué. Ce qui pourrait être ton cas.

Tu as décidé de tourner en rond, mais tu peux toujours changer d'avis...






Des règles simples pour être efficaces: "Aujourd'hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !" ... "Isole toi si tu veux, mais jamais seul." ...

Hors ligne

 

#49 30/07/22 22:17

vpl
Modérateur
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 26531

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

J'ai quand même un peu abordé ça : il fallait... faire semblant de rien ?
Ok en 68 c'est un peu ce qui s'est passé, la "grippe annuelle" a cogné dur, et finalement tout le monde a semblé s'en foutre.

Mais :
1 - 1968 C'est 30 000 morts en France, 1 million dans le monde. Là on en est à 100 000 en France (on parle bien de surmortalité, puisque comme tu le diras très bien, les vieux ça meurt de toute façon), et plusieurs millions dans le monde (15 ?), en prenant plein de mesures pour "sauver les vieux !". Bon ok, c'est que des gens qui meurent, suffisait de regarder ailleurs...

2 - Regarder ailleurs, faire semblant de rien, c'est pas si simple quand les morts s'empilent, avec un bilan qui aurait donc été bien pire sans restrictions. Même les anti-vieux de la meilleure volonté auraient pu un moment vaciller un peu et se dire : quand même, ça tape... Et ces morts, ces dégâts humains massifs, va savoir si ça n'aurait pas aussi causé un peu de récession, de chômage, de pauvreté avec des gens restant chez eux pour ne pas choper ça, arrêtant de festoyer au nom du monde qui doit continuer à tourner ?

Évidemment qu'on pouvait faire autrement, faire mieux, même si c'est plus simple à dire "après coup", et à chaque choix qu'on fait il faut se demander si c'est le meilleur, qu'est-ce qui peut être amélioré. Et Macron, ne s'est pas distingué, on est d'accord.
Mais encore une fois, quand tu te chopes une tempête, le choix de ne pas réagir, de rester stoïque en sifflotant, j'y crois pas.

Hors ligne

 

#50 31/07/22 13:37

Tchimbé Red
Membre
Lieu: Bords de Durance...
Inscrit le: 10/12/10
Messages: 5928

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

On en est à 6 millions de morts, pas 15, et parmi ceux-là, combien sont morts "avec le Covid" et non pas "à cause du Covid". Une proportion sans doute pas négligeable, vu les excès constatés avec les "primes Covid" attribuées dans les services de santé.
Sans mesures de restrictions (de toutes façons très imparfaites pour juguler un virus aussi transmissible), plusieurs millions de morts supplémentaires sans aucun doute. Essentiellement (+ des 3/4) des personnes au delà de 80 ans. Non pas qu'elles ne comptent pas, mais leur vie est faite et l'avenir appartient (appartenait) aux 100 millions qui n'auraient pas basculé dans la misère sans cette gestion mondiale du risque Zéro (ou presque). Le monde ne tournait déjà pas bien pour beaucoup, et cette gestion de "tempête" (pour reprendre un de tes termes, auquel je ne souscris pas) n'aura servi qu'à faire des moulinets et à faire payer la facture à ceux qui n'ont rien demandé. Du "Quoi qu'il en coûte" sur 2 ans, on entendra parler du "Combien ça coûte" pendant des décennies.
Et ne viens pas me parler "d'après coup", car c'est un débat que j'ai posé depuis les premiers jours de cette "tempête".
Je retiens que ta conscience ne faillit pas, et que tu restes sur ta ligne. Exit les milliards de profits supplémentaires des + grosses fortunes durant la période, exit les 100 millions de miséreux supplémentaires, les 12 milliards de doses de vaccin expérimentaux inoculés, la dette qui explose, les restrictions qui s'annoncent etc... puisqu'il fallait bien improviser quelque chose face à une tempête, plutôt bien mise en musique.
Perso, quand l'orchestre sonne faux, tu peux continuer d'écouter, moi ça me déchire les oreilles.






Des règles simples pour être efficaces: "Aujourd'hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !" ... "Isole toi si tu veux, mais jamais seul." ...

Hors ligne

 

#51 31/07/22 19:32

Minédipiù
Membre
Lieu: Pas loin...
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 3764
Site web

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Un retour pour un petit message à toutes celles et ceux qui ont écrit sur cette discussion très importante.

Un petit avis à tous ceux qui ont rédigé des messages à propos d'une question que je n'ai pas oubliée... Loin de ce cela car j'existe encore.

Mais il y a des périodes de silence à respecter... des périodes de silence mais pas de temps de lecture et surtout d'écriture.

J'ajouterai deux remarques d'auxquelles je me tiens avec force !

Certains discutent dans ce fil sur les nombres de morts (avec et/ou à cause).

Oui mais moi, j'ai honte de politiciens de haut niveau, un haut niveau de quoi ? de cacher les catastrophes liées aux réductions des moyens des hôpitaux et autres organismes associés et d'autres vivant dans les pauvretés et qui ne peuvent plus réalisé leurs métiers, ces métiers ne pouvant plus les réaliser à cause de politiques ignobles de réduction des organismes de santé  devenues des lieux de survies minimalistes sans moyens.)

1) Presque les mêmes ont décidé il y a deux mois de ne plus annoncer chaque jour les statistiques de maladies et de décès liés à la Covid-19 !

Et, cause !  Les élections approchaient et les chiffres de décès cela n'aide pas les élections des "décideurs", ceux qui peuvent décider de cacher les résultats de leurs politiques ! La France est devenue semblable de certains pays très pauvres ne pouvant pas savoir les réalités de la Covid-19. Pour eux c'est leurs manques de moyens qui expliqueraient ces silences... mais je pense encore que la France a encore les moyens de savoir calculer et décrire  les effets de cette pandémie !

J'ai honte, une honte que je ne peut pas subir parce ce que je sais que je ne pourrais pas oublier d'oublier !

Messieurs qui n'ont pas de honte...
...cachez les catastrophes en ne donnant jamais de statistiques :

"Combien de décès pour la Covid-19 ?" "Oh là là ! Il y en a plus qu'hier ! Merde ! Plus ?"

Cela va nous rendre les élections un peu plus difficiles pour nos places et nos pouvoirs !

Alors plus de statistiques annoncées chaque jour sur les chaînes TV et sur la presse et les TV ! Même le Monde qui faisait travailler de bons statisticiens qui pouvaient montrer les tendances des décès et des diffusions du virus n'ont plus le faire !

2) Cacher la réalité, celle qui est réelle et sans faute ni trafics : c'est pire qu'une Covid-19 !

J'ai honte devant certains politiciens qui utilisent les silences des données cachées... une honte bien plus forte que celle que j'aurai devant des erreurs produites par des incapables !

Oui... je préfèrerais des incapables à des trafiqueurs !

A bientôt peut être !






Bandéra véchja, ònòre di capitanu...
Nostru sognu chi cantarà !

Hors ligne

 

#52 02/08/22 13:59

Tchimbé Red
Membre
Lieu: Bords de Durance...
Inscrit le: 10/12/10
Messages: 5928

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Bonjour Miné,
Très content de te relire ici. Et de te voir toujours aussi vert pour pousser des cris d'indignation.  Oui lorsque c'est indigne, il faut l'exprimer clairement.

L'indignité, c'est comme tu le dis, de ne pas savoir reconnaître ses erreurs, ses fautes, pire de les dissimuler voire de les faire passer pour des réussites, et de rester droit dans ses bottes alors même que tout part à vau-l'eau.
Par exemple rester arc-bouté sur une position de principe sur la vaccination des soignants, quand on sait maintenant très clairement qu'elle ne protège pas des contaminations. 
Par exemple continuer de plonger l'hôpital public dans la mouise en maintenant la T2A qui ferme des lits, en n'anticipant pas là formation de soignants en nombre suffisant depuis des lustres.
Par exemple en incluant quasi tout le handicap à  l'école publique tout en supprimant les AVS et les éducateurs spécialisés.
Par exemple en refusant par principe de ne pas taxer les super-profits des pétroliers alors qu'ils ne sont dus qu'au seul effet d'aubaine et alimentés uniquement  par chacun des clients captifs que nous sommes.
Par exemple en nous bourrant le mou à chaque nouvelle dépense envisagée ces jours en période inflationniste alors même que le "Quoi qu'il en coûte " désastreux (qq centaines de milliards !) aurait pu être évité (ou au moins très sensiblement réduit ) avec une gestion moins catastrophiste de la "pandémie " qui a menacé nos vies - merci messieurs dames de nous avoir protégé de nos insuffisances à comprendre cette terrifiante menace-
Par exemple...

Non Miné tu comprends, il faut être réalistes. Un réalisme bien décrit dans ce fil par quelques savoureux protagonistes. Le monde est ainsi fait. Personne n'y peut rien: les + fragiles seront toujours lésés, c'est leur condition innée qui veut ça . Les conséquences de nos actes individuels ne pèsent pas sur cet équilibre naturel qui veut que mon intérêt personnel prime sur le leur...
L'intelligence collective incarne le réalisme, et toute intelligence qui ne serait pas réaliste est une chimère.  Une chimère qui voudrait que tu te limites à porter un pins ou à manifester le samedi. N'empêche que si VPL, sa famille, ses potes du forum  + les potes de leurs potes avaient été un poil moins réalistes (et fatalistes), si on avait été un peu plus nombreux à combattre jour après jour cette intelligence réaliste imposée, l'issue aurait pu être différente. Mais la peur panique, orchestrée de main de maître, à pris le pas sur le développement d'un sens critique collectif. Que tous n'ont pas encore retrouvé, encloisonnés dans un réalisme clinique et impassable.

Je vais citer ici Jean-Claude Izzo, auteur marseillais qui faisait dire à son personnage Montale, dans un de ses polars (Super bien ficelés, au passage...) : Réalisme.  Pour moi ce mot ne servait qu'à justifier le confort moral, les actes mesquins et les oublis indignes que les hommes commettent chaque jour. Le réalisme était aussi le rouleau compresseur qui permettait à ceux qui ont du pouvoir ou des bribes, des miettes de pouvoir dans cette société, d'écraser tous les autres"

Je rajouterai qu'on n'a pas besoin d'utopie fantaisiste ou autoritaire pour renverser la table, simplement d'une conscience individuelle un peu moins conformiste que celle qui préside à nos destinées.






Des règles simples pour être efficaces: "Aujourd'hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !" ... "Isole toi si tu veux, mais jamais seul." ...

Hors ligne

 

#53 02/08/22 19:49

Minédipiù
Membre
Lieu: Pas loin...
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 3764
Site web

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Tchimbé Red, merci de tes réponses, mais je pense que je n'ai pas assez précisé les phrases portant sur les données de décès liés à la Covid-19 !

Avant les dernière élections ces données étaient fournies par un organisme à toutes les dimensions de nos "communications", de journaux aux chaînes TV. Mais, par une décision "d'en haut", ces données n'étaient lisibles que dans les informations de peu d'organismes et même certains journalistes s'en sont plaints aussi.

Certains journalistes se sont alors plaints car ils avaient des difficultés de les avoir de manière efficace. Ta phrase "L'intelligence collective incarne le réalisme" le démontre ! Pour moi, elle n'était pas fantaisiste, ni utopique, ni autoritaire. Rassure-toi !

Certains "sérieux" (?) ont démontré aussi des variations de ces données : "Où était le Covid pendant les élections ?", "bizarre, ça remonte depuis les élections", "ils gonflent les chiffres pour nous faire peur" (in  La Dépêche du Midi et aussi La Dépêche.fr)






Bandéra véchja, ònòre di capitanu...
Nostru sognu chi cantarà !

Hors ligne

 

#54 03/08/22 09:00

Minédipiù
Membre
Lieu: Pas loin...
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 3764
Site web

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Allez, j'ajoute quelques phrases du Président de la Confédération Helvétique pour voir quelques avis d'un Président Helvétique...


Le Président de la Confédération Helvétique, Monsieur Guy Parmelin, a reconnu des erreurs dans la gestion de la pandémie, dans une interview au quotidien du dimanche, le  Sonntags-Blick :


"Entre juillet et septembre 2021, nous avons sous-estimé la situation", a déclaré Mr. Guy Parmelin dans le journal dominical :

"Nous pensions pouvoir maîtriser le virus", précise M. Parmelin, reconnaissant que les autorités "en étaient loin".

"Ces analyses font partie du rôle des scientifiques et des spécialistes"

M. Parmelin ajoute aussi que "c'est le rôle de la politique de décider (...) et les mesures prises ont toujours été un dosage des intérêts entre la santé, l'économie et la psyché des gens. Ce n'est pas tout noir ou tout blanc".

.....

Dernière modification par Minédipiù (03/08/22 09:24)






Bandéra véchja, ònòre di capitanu...
Nostru sognu chi cantarà !

Hors ligne

 

#55 03/08/22 09:59

Tchimbé Red
Membre
Lieu: Bords de Durance...
Inscrit le: 10/12/10
Messages: 5928

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

En France, c'est différent. Les autorités maitrisent le Covid.
La preuve: il a disparu (des ondes) en février 2022 pour mieux réapparaître en juin, alors même que le nombre de contaminations avait baissé dans la même période. Encore un sujet plein de réalisme à la sauce politicarde, sujet déjà évoqué plus haut dans ce fil, et qui ne fait réagir personne. "Confort moral, actes mesquins et oublis indignes" disait Izzo...

Pourtant, c'est pas comme si on ne se foutait  pas ouvertement un peu de notre g..., mais puisque ça a l'air de plaire, z'auraient tort de s'en priver...






Des règles simples pour être efficaces: "Aujourd'hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !" ... "Isole toi si tu veux, mais jamais seul." ...

Hors ligne

 

#56 03/08/22 13:47

vpl
Modérateur
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 26531

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Je suis sur que tu es capable de dépasser le stade "ouais eux là haut ils nous mentent moi j'y crois pas à ce qu'ils racontent sur BFM".
Parce que le sujet c'est justement que la communication officielle raconte que tout va bien, qu'il se passe pas grand chose, et qu'un peu de gesticulation fera le bonheur d'une population avide de bonnes nouvelles.
C'est certainement pas Macron qui noircit la situation lui qui s'est précipité pour tout relâcher dès qu'il a cru pouvoir le faire...

Hors ligne

 

#57 03/08/22 15:13

Minédipiù
Membre
Lieu: Pas loin...
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 3764
Site web

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

Bon... Faut dire à notre Président que tout va aller bien comme le dit son voisin, le Président de la Confédération Helvétique, avec un mélange des intérêt, de la santé, de l'économie et de la psyché des gens... va bene !

Il faudra simplement s'appuyer sur la conscience et l'inconsciente de tous les français !
Psyché, psyché, psyché... ça c'est de la politique efficace !

PS. ne confondez pas le psyché et la psyché !






Bandéra véchja, ònòre di capitanu...
Nostru sognu chi cantarà !

Hors ligne

 

#58 03/08/22 19:35

Tchimbé Red
Membre
Lieu: Bords de Durance...
Inscrit le: 10/12/10
Messages: 5928

Re: ya t il eu une hecatombe quelque part ?

@ Vpl
Noircir la situation ? On ne peut pas dire qu'ils (nos gouvernants) n'aient pas tenté de le faire post-élections  mais avec des indicateurs de contamination aujourd'hui 3 fois inférieurs à  ceux de février, ça n'a pas pris. Faut-il le regretter ? Je ne dis pas qu'il ne se passe rien, simplement que la situation est meilleure sur le plan sanitaire.
Mais ça  n'a pas pris avant tout parce que  les sujets de préoccupation ont tellement bougé  dans les 6 derniers mois (guerre, législatives, énergie, inflation, sécheresse...) , et la plupart sont bien + préoccupants sur le court et moyen terme qu'une "pandémie " de rhinovirus qui s'essouffle en terme de gravité.
Ce virus, il faudra vivre avec. Et on s'en remettra collectivement, malgré les drames individuels. Et j'ai l'impression positive que de ce point de vue, du chemin à été  fait dans les têtes . Pas toutes, sans aucun doute.






Des règles simples pour être efficaces: "Aujourd'hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !" ... "Isole toi si tu veux, mais jamais seul." ...

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Actuellement 60 personnes connectées