Forum FCG

Bienvenue sur le forum des supporters du FCG

Vous n'êtes pas identifié.

#1 04/04/21 23:01

fred
Membre
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 19715

rubrique Fred et midol

bonjour les forumeurs ( euses)


Victoire précieuse


Au lendemain de la défaite logique à domicile contre Perpignan, Grenoble venait clairement de griller un joker important dans l’optique de consolider sa place parmi les prétendants aux phases qualificatives, mais sans pour autant la compromettre. Grenoble avait, avant tout perdu, le match de la belle affiche, révélant de nouveau, des carences constatées depuis le début de la saison, en matière de défense et de conquête. Les Grenoblois ont pris, ce jour, une leçon de pragmatisme de la part des Catalans. Ils ont surtout compris que le rugby de haut niveau exige la rigueur, ne tolère aucune approximation dans les passes, ne tolère aucun intervalle laissé libre en défense, exige une réussite totale dans le jeu au pied. À la sortie du match, ils ont compris qu’ils avaient failli dans des secteurs qu’ils avaient su améliorer à chaque sortie depuis 2021 et qui leur ont permis une belle remontée au classement.
Après le camouflet reçu par Perpignan, Grenoble doit très vite se projeter sur la réception d’Oyonnax, un autre ténor du championnat et prétendant aux phases finales. Dans ce cas, inutile de gamberger, inutile de broyer du noir, simplement remettre de l’ordre dans les secteurs clés du rugby pour retrouver la performance.

Seulement voilà, Oyonnax qui occupe les premières places du classement depuis le début de saison contrairement à Grenoble, n’a pas oublié la défaite du match aller et vient en Isère prendre sa revanche. En effet, début janvier 2021, fort d’une confortable avance à la mi-temps, 24 à 3, les Oyomen ont subi la révolte des Grenoblois en seconde mi-temps en encaissant pas moins de 4 essais s’inclinant lourdement : 27 à 35. Le parcours d’Oyonnax est plutôt en dent de scie depuis le début d’année 2021. Capables de battre des grosses équipes à l’extérieur comme Biarritz, mi-mars, les hommes de Joe El Adb se sont encore inclinés à domicile le week-end dernier contre Colomiers. Ils viennent, assurément pour faire un coup à Grenoble avec une grosse envie de laver l’affront du match aller, d’autant plus, que le staff du Haut-Bugey aligne une équipe avec les principaux cadres. Quant à Grenoble privé de quelques cadres en seconde ligne, le staff bénéficie du retour des deux internationaux, Madeira et d‘Ostrikov pour compenser les absences.

Durant toute la première mi-temps, les deux équipes se répondent coup pour coup. Le match est engagé et plaisant à voir avec beaucoup de temps de jeu, beaucoup de déplacement du ballon à la main. Les deux équipes se montrent dangereuses au moindre franchissement mettant à mal les défenses qui commettent des fautes. Ce sont les Grenoblois, qui se montrent les plus entreprenants et les plus incisifs, et récoltent deux pénalités transformées par Corentin Glénat. Les vingt premières minutes sont à l’avantage de Grenoble qui domine, qui gagne les collisions dans le premier rideau défensif et qui le franchit. Le FCG mène logiquement 6 -0. Cependant, si les lancements de jeu sont bien réels après de belles conquêtes en touche ou en mêlée, des fautes de main dans les transmissions annihilent encore les beaux mouvements. De plus, par excès de gourmandise, la mêlée grenobloise, plutôt à son aise, est mise à la faute par des entrées trop rapides. Un bon ballon est perdu en touche,  quelques fautes au sol sont commisses , ce qui permet à Oyonnax de recoller au score, 6 partout, ce qui agace un peu le staff grenoblois, qui ,néanmoins, encourage leurs joueurs à continuer d’insister. A la trentième minute, un super mouvement parti d’une bonne conquête permet à Éric Escande de franchir la défense des rouge et noir et d’aller inscrire le premier essai, qui, hélas, sera refusé pour un en-avant de passe. Mais, que c’était bien joué. Quelques minutes plus tard, Déon Fourie toujours aussi précieux pour remettre son équipe dans l’avancée, obtient une pénalité à la suite d’un contest. La touche, qui suit la pénaltouche, est parfaitement jouée. Les Oyomen sont totalement dépassés par les déferlantes grenobloises, et, à quelques cm de la ligne, ils multiplient les fautes au sol, écopant carton jaune sur carton jaune. Fort intelligemment, le staff demande la mêlée à 5 m de la ligne, et c’est Déon Fourie, qui termine le travail dans l’en-but avec une totale maîtrise du ballon derrière sa mêlée ! 13 à 6 à la pause.

Alors que tout sourit pour les Grenoblois, qui s’apprêtent à démarrer la seconde période en supériorité numérique à 13-contre 15, la tournure du match ne va pas aller dans le sens souhaité. Trois actions identiques vont mettre à mal les Grenoblois, qui ont baissé la garde bien trop vite pendant le premier quart d’heure. Trois renvois d’Oyonnax, trois réceptions grenobloises mal maîtrisées, manquant d’agressivité ou de collectif, Oyonnax en profite pour marquer un essai et une pénalité et revient à hauteur au score alors qu’il était à 13 contre 15 les premières minutes.

Fort heureusement, ce mauvais temps faible n’atteint pas le moral des Grenoblois, qui se remobilisent très vite et marquent deux essais en l’espace de dix minutes. Un premier essai de pénalité consécutivement à une belle pénaltouche à 5 m qui pousse les Aindinois à la faute qui récoltent un troisième carton jaune (transformé en rouge pour le talonneur, auteur d’un deuxième jaune). Le troisième essai marqué par le capitaine, est magnifique. Tout part encore d’une bonne conquête en touche, puis les temps de jeu s’enchaînent, un premier franchissement de Tupuloa, qui met à mal la défense haut-bugiste, le jeu rebondit. Adrien Séguret, excellent encore, franchit, deux offload magnifiques permettent à Steeve Blanc-Mappaz de récupérer le ballon dans le couloir des 5 m. Il file, alors, à toute vitesse le long de la touche et termine dans l’en-but : 28 -19, un petit break est fait, mais, comme la domination de Grenoble n’est pas outrancière, le match est loin d’être terminé. Durant un bon quart d’heure, Grenoble subit la pression des Oyomen qui regagnent la possession du ballon, multiplient les temps de jeu. Grenoble se montre particulièrement indiscipliné et prend quatre pénalités en moins de dix, ce qui débouche logiquement par un essai d’Oyonnax à moins de cinq minutes de la fin du match plus un carton jaune pour Ostrikov :28-26. Sur le banc grenoblois, on sent monter l’angoisse. Le spectre d’un deuxième revers de rang traverse l’esprit de beaucoup de supporters. Mais, cette année, Grenoble a la particularité d’être l’équipe qui marque le plus d’essais dans les dernières minutes. Ce qui sera de nouveau vérifié. Quasiment après le renvoi, les Grenoblois envahissent le camp des Oyomen. Sur un franchissement d’Ange Capuozzo, les Grenoblois se retrouvent dans les 22 m d’Oyonnax, le jeu rebondit sur l’aile opposée. Tupuola adresse une superbe passe à Déon Fourie, tout seul le long de la touche. Il repique intérieur, casse quatre plaquages et s’écroule dans l’en-but ! Magnifique. Grenoble tient pour de bon sa victoire privant Oyonnax du bonus défensif.

Dans cette confrontation à très forts enjeux contre Oyonnax, les Grenoblois ont su corriger le tir en défense et en conquête, notamment en touche. Le rideau défensif a été plus prompt à boucher les intervalles, la touche a eu un bon rendement avec un Steeve, royal dans les airs. A noter, quand même encore deux bons ballons perdus. La mêlée a été souvent sanctionnée par un bras cassé pour des entrées trop rapides et mise à la faute deux fois. Dans le jeu courant, les Isérois perdent encore 7 ballons dont quatre qui annulent de beaux mouvements. Contrairement à la semaine passée où Grenoble avait été plutôt discipliné, cette fois-ci, Monsieur Dufort, l’arbitre du match, que j’ai trouvé très bon, aura sanctionné 14 fois les hommes de Stéphane Glas et leur a attribué un carton jaune contre 15 pénalités et 2 jaunes et un rouge pour Oyonnax, ce qui témoigne d’un très fort engagement de la part deux équipes qui voulaient absolument remporter ce bras de fer.

Cette vingt-cinquième journée aura été une très bonne opération pour les Grenoblois qui gagnent une place au classement et qui aura été marquée par les défaites des outsiders pour la sixième place : Béziers et Montauban perdent chez eux contre des équipes du bas du tableau et Nevers s’est incliné à Biarritz. Cette victoire est donc précieuse, elle installe un peu plus Grenoble dans le fauteuil des qualifiables.

La prochaine journée sera très intéressante à suivre avec des duels très importants :

Oyonnax reçoit Béziers
Vannes reçoit Colomiers
Nevers reçoit Aurillac

En cas de victoires d’Oyonnax, de Nevers et de Colomiers, cela pourrait faire mal à Grenoble en cas de défaite à zéro point à Aix. Grenoble devra aller s’imposer en Provence pour récupérer les points perdus à domicile. A noter que Perpignan reçoit Biarritz.

Dans le midol

Deux Grenoblois dans le XV : Déon Fourie, Éric Escande
Les étoiles :
3 étoiles ; Fourie, Tupuola
2 étoiles : Steeve, Escande, Séguret
1 étoile : Capuozzo, Kaikatsishvili, Madeira,Orioli, Rey

« Grenoble retient ses leçons » par NZ

NZ remémore les erreurs des Grenoblois contre Perpignan et estime qu’ils les ont corrigées contre Oyonnax. Pour Steeve Blanc-Mappaz « On a le droit de faire des erreurs mais pas de les commettre deux fois de suite. Cette fois-ci, on ne s’est pas laissé griser par la supériorité numérique. On a eu une bonne conquête et nous avons conservé nos ballons ». NZ souligne surtout l’exploit de Déon Fourie qui marque le quatrième essai, même à 35 ans. Pour Stéphane Glas « On sait parfaitement qu’il peut être à ce niveau-là quand il le décide vraiment. Je n’ai pas été étonné.. » Pour conclure, SBM : « On a beaucoup cravaché pour revenir dans les six et maintenant que nous y sommes, on ne veut plus lâcher. »

Dernière modification par fred (05/04/21 11:56)

Hors ligne

 

#2 04/04/21 23:20

NomDeGU
Membre
Inscrit le: 24/09/20
Messages: 223

Re: rubrique Fred et midol

Merci !

Hors ligne

 

#3 05/04/21 10:36

Vercors44
Membre
Inscrit le: 27/05/20
Messages: 400

Re: rubrique Fred et midol

Superbe analyse ,bravo.

Hors ligne

 

#4 05/04/21 10:52

Claixois
Membre
Inscrit le: 02/07/07
Messages: 3079

Re: rubrique Fred et midol

Je suis plutôt surpris par le commentaire de Stéphane Glas sur Fourie, cité par Nicolas Zanardi dans le midol et lu dans le CR de fred ci-dessus:
"On sait parfaitement qu’il peut être à ce niveau-là quand il le décide vraiment".

La fin de sa phrase pourrait éventuellement s'appliquer à d'autres joueurs parfois un peu moins motivés et combatifs sur le terrain qu'à leur habitude et de ce fait irréguliers dans leurs performances (comme par ex Selponi), mais certainement pas à Fourie !!

Hors ligne

 

#5 05/04/21 11:15

N° Se7en
Membre
Inscrit le: 15/09/16
Messages: 7451

Re: rubrique Fred et midol

Claixois a écrit:

Je suis plutôt surpris par le commentaire de Stéphane Glas sur Fourie, cité par Nicolas Zanardi dans le midol et lu dans le CR de fred ci-dessus:
"On sait parfaitement qu’il peut être à ce niveau-là quand il le décide vraiment".

La fin de sa phrase pourrait éventuellement s'appliquer à d'autres joueurs parfois un peu moins motivés et combatifs sur le terrain qu'à leur habitude et de ce fait irréguliers dans leurs performances (comme par ex Selponi), mais certainement pas à Fourie !!

Je pense que cette remarque vaut pour le surpassement du joueur (notamment pour cet essai en fin de match). Habituellement dans un très bon registre, cette fois, au delà. Une perf. XXL.

Dernière modification par N° Se7en (05/04/21 11:16)






You 'll Never Walk Alone

Hors ligne

 

#6 05/04/21 11:18

dauphin
Membre
Inscrit le: 03/09/07
Messages: 1071

Re: rubrique Fred et midol

Claixois a écrit:

Je suis plutôt surpris par le commentaire de Stéphane Glas sur Fourie, cité par Nicolas Zanardi dans le midol et lu dans le CR de fred ci-dessus:
"On sait parfaitement qu’il peut être à ce niveau-là quand il le décide vraiment".

La fin de sa phrase pourrait éventuellement s'appliquer à d'autres joueurs parfois un peu moins motivés et combatifs sur le terrain qu'à leur habitude et de ce fait irréguliers dans leurs performances (comme par ex Selponi), mais certainement pas à Fourie !!

Tout à fait d'accord avec toi.
Il est gonflé, Glas..
Merci encore Mr. Fourie

eh dis, M'sieur Fourie :  35 ans , quand on à l'envie et la "gnaque" que peu de mecs de 25 ans ont, c'est trop jeune pour arrêter, mais trop vieux pour changer de club, hum ?...

Hors ligne

 

#7 05/04/21 11:52

Doudds
Membre
Inscrit le: 08/06/15
Messages: 1106

Re: rubrique Fred et midol

dauphin a écrit:

Claixois a écrit:

Je suis plutôt surpris par le commentaire de Stéphane Glas sur Fourie, cité par Nicolas Zanardi dans le midol et lu dans le CR de fred ci-dessus:
"On sait parfaitement qu’il peut être à ce niveau-là quand il le décide vraiment".

La fin de sa phrase pourrait éventuellement s'appliquer à d'autres joueurs parfois un peu moins motivés et combatifs sur le terrain qu'à leur habitude et de ce fait irréguliers dans leurs performances (comme par ex Selponi), mais certainement pas à Fourie !!

Tout à fait d'accord avec toi.
Il est gonflé, Glas..
Merci encore Mr. Fourie

eh dis, M'sieur Fourie :  35 ans , quand on à l'envie et la "gnaque" que peu de mecs de 25 ans ont, c'est trop jeune pour arrêter, mais trop vieux pour changer de club, hum ?...

Pourquoi chercher polémique où il n’y a pas lieu ? La remarque de Glas est plutôt admirative.
Ça me fait penser à une brève de comptoir bien connue : « personne ne peut arrêter un mec d ‘EDF qd il veut aller au bistrot, personne !!! »






« C’est pas faux ! » Perceval

Hors ligne

 

#8 05/04/21 16:09

Claixois
Membre
Inscrit le: 02/07/07
Messages: 3079

Re: rubrique Fred et midol

Je ne cherche pas du tout de polémique. Je disais simplement que la fin de la phrase de Glas me semblait surprenante (surtout avec le mot "vraiment").

J'aurais dû dire "ambiguë", car c'est peut-être du second degré que je n'avais pas perçu en première lecture

Hors ligne

 

#9 06/04/21 09:48

Tistou
Membre
Inscrit le: 25/05/18
Messages: 775

Re: rubrique Fred et midol

Doudds a écrit:

dauphin a écrit:

Claixois a écrit:

Je suis plutôt surpris par le commentaire de Stéphane Glas sur Fourie, cité par Nicolas Zanardi dans le midol et lu dans le CR de fred ci-dessus:
"On sait parfaitement qu’il peut être à ce niveau-là quand il le décide vraiment".

La fin de sa phrase pourrait éventuellement s'appliquer à d'autres joueurs parfois un peu moins motivés et combatifs sur le terrain qu'à leur habitude et de ce fait irréguliers dans leurs performances (comme par ex Selponi), mais certainement pas à Fourie !!

Tout à fait d'accord avec toi.
Il est gonflé, Glas..
Merci encore Mr. Fourie

eh dis, M'sieur Fourie :  35 ans , quand on à l'envie et la "gnaque" que peu de mecs de 25 ans ont, c'est trop jeune pour arrêter, mais trop vieux pour changer de club, hum ?...

Pourquoi chercher polémique où il n’y a pas lieu ? La remarque de Glas est plutôt admirative.
Ça me fait penser à une brève de comptoir bien connue : « personne ne peut arrêter un mec d ‘EDF qd il veut aller au bistrot, personne !!! »

Admiratif en effet. Je pense qu'il veut dire passer d'un très bon joueur à un mode excellent. Pas vu le match mais ce que j'ai lu du dernier essai est révélateur.
Quel plaisir de voir cette équipe du FCG enfin consciente de ses potentialités et gagnant toujours plus de confiance ...

Hors ligne

 

#10 06/04/21 14:50

vouillants
Membre
Lieu: Sassenage
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 1768

Re: rubrique Fred et midol

Claixois a écrit:

Je ne cherche pas du tout de polémique. Je disais simplement que la fin de la phrase de Glas me semblait surprenante (surtout avec le mot "vraiment").

J'aurais dû dire "ambiguë", car c'est peut-être du second degré que je n'avais pas perçu en première lecture

Je comprend ton questionnement, j'ai eu la même réaction.
Je précise que je n'ai aucun doute sur  S. Glas qui (que se soit en tant que joueur ou entraîneur) a quand même un palmarès ne laissant aucun doute sur sa capacité a entraîner en proD2 voir en top14 et je n'ai pas compris ce qu'il voulait dire par là.

C'est vrai que, par effet miroir, on pourrait  en déduire que s'il ne reproduit pas plus souvent ce type d'exploit, c'est qu'il ne le veut pas vraiment.

Je ne pense pas que se soit ce qu'il voulait dire car Déon est précisément un des rares joueurs qui n'a jamais failli en terme de jeu ou d'engagement.

Bien sur qu'il "brillait" moins quand sa mêlée se faisait régulièrement chahuter et que ses partenaires étaient incapables de se faire 3 passes de suite sans faire une faute, se faisaient piquer un nombre incalculable de balles en touches et rataient leur jeu au pied etc. etc.
Heureusement que certains spécialistes du forum continuent à nous dire que ce n'est pas un 8, qu'il manque de puissance .... On l'a encore vu sur son dernier essai.
La puissance ... Si c'est de peser 10kg de plus que les autres pour aller s'emplâtrer systématiquement dans l'adversaire et gagner en 20cm et 1mètre ou 2 et entendre Eric Bayle (qui est un bon ambassadeur du rugby mais qui n'y connaît pas grand chose) s'extasier "il a franchi la ligne davantage !!!" alors effectivement il maque de puissance. Pour ma part j'ai tendance à penser qu'il fait  preuve d'un peu plus d'intelligence.
J'ai quand même pas bien de  souvenirs où il  se soit fait dominer physiquement par son adversaire. Pour moi ProD2 ou top 14 s'il veut rester encore un an je vote pour.

Pour conclure (et c'est pour ça qu'a mon avis il n'y a pas lieu à polémique) et bien que les 2 risquent de quitter le club en fin de saison je n'ai aucun doute sur leur probité (loyauté) et je suis sûr qu'ils mettront un point d'honneur à honorer leur contrat pour qu'on aille le plus loin possible.

Dernière modification par vouillants (06/04/21 14:56)

Hors ligne

 

#11 06/04/21 18:27

jipe148
Membre
Lieu: Aigues-Mortes
Inscrit le: 08/02/14
Messages: 8073

Re: rubrique Fred et midol

Je pense que nous devons rester prudent et réaliste sur l'avenir de notre joueur.
le LOU ne l'a pas garder et nous avons eu le bonheur de l'accueillir sous nos couleurs sans avoir eu besoin de trop se battre quand même. Aujourd'hui il est Grenoblois et je pense que nous n'avons pas trop d'inquiétude à avoir pour la saison prochaine..
( son âge reste quand même un handicap pour le top14)
par contre un club de prod2 qui lui ferait une proposition de contrat de deux ans.......+ 1 en option pourrait nous le piquer, surtout si il y a les moyens et de l'ambition!!

Dernière modification par jipe148 (06/04/21 18:38)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Actuellement 62 personnes connectées