Forum FCG

Bienvenue sur le forum des supporters du FCG

Vous n'êtes pas identifié.

#1 08/03/20 22:11

fred
Membre
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 19416

rubrique Fred et midol

Bonjour Les ami(e)s,

Trop de fébrilité



Pour ce match à huit points, l’opposition entre Oyonnax et Grenoble a tourné en faveur des Oyomen qui, contrairement aux Grenoblois, sont sur une pente ascendante. Oyonnax, qui comptait 3 victoires sur ses 9 dernières rencontres, avait une grosse pression sur les épaules et se devait de gagner contre Grenoble. Il est évident que les hommes de Stéphane Glas s’attendaient à subir le défi physique qu’allait leur imposer les hommes de Joe El-Abd. D’autant plus que, lors de ce sixième bloc, Grenoble est dans le doute malgré une victoire très importante contre Perpignan. Les deux derniers matchs peu convaincants à Montauban et contre le BO au cours desquels Grenoble a commis plus de 15 fautes, indique clairement que Grenoble connait un mauvais passage comme cela arrive malheureusement dans une saison. Ainsi, on ne donnait pas cher de la peau des Grenoblois dans un contexte qui leur était aussi peu favorable.

Et pourtant, le début de match a montré tout le contraire. En effet, très vite, les Isérois envahissent le camp d’Oyonnax avec détermination en mettant une grosse pression sur le porteur du ballon. Premier en-avant, attaque grenobloise qui fait bien circuler le ballon. Pénalité. Trois points marqués immédiatement ! Rebelote quelques minutes après. Six à 0. Puis un essai consécutivement à un pied de pression qui pousse la défense d’Oyonnax à la faute. Deon Fourie qui a bien suivi récupère le ballon et termine dans l’en-but ! 13 à 0 en moins de 10 minutes. Cela ne pouvait pas mieux démarrer pour les hommes de Stéphane Glas qui jouaient juste malgré une pluie battante.

Malheureusement, l’euphorie dans le camp grenoblois va vite tourner court sans qu’on puisse évoquer un manque d’engagement ou d’agressivité mais tout simplement, en raison de trop de fébrilité pour s’adapter au jeu de pression au pied des Oyomen. À la retombée du ballon sous les chandelles parfaitement dosées, soit il y avait un en-avant, soit on redonnait le ballon au pied, soit on l’expédiait en touche. À chaque fois, quelques instants après, les Oyomen inscrivaient des points. Pénalité, deux essais et on donne trois points sur une pénalité pour un hors-jeu évitable juste avant la pause. Ah quand cela ne veut pas, ça ne veut pas ! À la mi-temps, on tourne à 20 à 16 et le coup est encore jouable. Ce qui est rageant, c’est cette faute du demi de mêlée aindinois pour un hors-jeu volontaire. Est-ce qu’il n’y aurait pas essai de pénalité sur cette faute volontaire à un mètre de la ligne ? Ce qui a empêché Clément Ancely d’aller mettre le ballon au pied du poteau. Je n’ai pas compris pourquoi l’arbitre de champ ne va pas demander à son arbitre d’en-but si Fifita n’a pas aplati lorsqu’il franchit la ligne. Personnellement, j’ai l’impression que notre deuxième ligne tongien avait réussi à déposer le ballon dans l’en-but.

Durant la deuxième mi-temps, nous allons assister à d’autres maladresses : cinq coups de pied trop longs dont un qui donne un essai sur un exploit personnel de l’arrière oyonnaxien. Au passage, il y a un petit écran d’un oyonnaxien sur un défenseur grenoblois non signalé. Il y a bien eu trois bonnes chandelles qui ont provoqué des pertes de balle mais qui n’ont pas bien été exploitées derrière. Grenoble a été cinq fois pénalisées, ce qui coûte 6 points et un essai transformé ! Alors que Grenoble en récupère 5 également pour zéro point derrière. À chaque fois, une faute de main était commise empêchant la continuité dans les actions. Dans ces conditions, c’est impossible de gagner. Cette fébrilité, c’est incontestablement la marque d’une équipe qui est en perte de confiance. Malgré tout, les joueurs se sont battus jusqu’au bout en privant les Oyomen du bonus offensif. Sur le seul ballon tapé trop long, Grenoble se lance parfaitement dans un jeu à la main qui fera mouche ! Lors de cette belle séquence, l’offload de William Demotte est splendide, ainsi que la remise intérieure de Clément Ancely. Forcément, on peut regretter les nombreux ballons rendus au pied et ce manque d’audace. Au niveau de la conquête, il faut noter la bonne tenue de la mêlée (une seule pénalité) et le 100% en touche et un ballon volé sur lancer adverse.
Tout n’est pas à jeter. La première mi-temps a été intéressante. La belle attaque en fin de match montre que l’envie est toujours là. Les joueurs ne sont pas résignés et ne lâchent rien. Ce jeu au pied mal dosé et les fautes de main ont anéanti les espoirs entrevus au début de match, ce qui était loin d’être évident.

Au vu du niveau de la conquête entraperçue à Oyonnax, il y a de quoi être rassurée pour l’avenir. Contre Biarritz, on avait vu des joueurs qui tentaient des coups un peu seul, ce n’était vraiment plus le cas à Oyonnax, donc le staff a réussi à faire passer le message et les joueurs ont corrigé. Preuve que le staff sait remobiliser son groupe autour de l’importance du jeu collectif. Si on regarde les fautes de main liées au ballon glissant, Oyonnax et Grenoble ont commis le même nombre de maladresses, sauf que la différence s’est faite sur la fluidité dans le jeu, sur les enchaînements avec parfois un sérieux brin de réussite côté Oyonnax. Avec du travail et de la rigueur, cela se corrige.

Au classement, on commence à y voir plus clair. J’ai l’impression qu’un Top 6 se dégage du reste des 16 équipes. Colomiers est un solide leader, c’est impressionnant. L’Usap, second à un petit point, est en mode pragmatique et sûr de son rugby. Puis, nous trouvons un duo, Grenoble (troisième) et Oyonnax à 10 points du leader, puis à 7 points de ce duo, il y a Nevers et Biarritz. Les Nivernais reviennent très bien en grapillant des places match après match. Ils se sont imposés à Aguilera, tout comme Perpignan, soit la deuxième défaite de suite pour Biarritz à domicile.

Maintenant, les joueurs vont bénéficier d’une trêve de 15 jours, qui, j’espère, sera régénératrice d’une force mentale comme en début de saison. Les joueurs ont montré qu’ils en étaient capables. Il faut réenclencher une spirale de victoires.
Je pense qu’une nouvelle compétition va démarrer avec le début du printemps et l’approche des phases finales. Espérons le meilleur pour nos Rouge et Bleu !

Pour la prochaine journée (la 24ième), nous aurons droit à

Usap-USO, match très intéressant. Perpignan avait failli s’imposer à l’aller.
Aurillac- Colomiers, match également intéressant
Nevers-Rouen
Béziers-Biarritz
Grenoble-Carcassonne, victoire impérative pour Grenoble !

Dans le midol :

Les étoiles
2 étoiles : Valençot et Ancely
1 étoile : Fourie, Blanc-Mappaz, Rhule

« Un acte fort » de Jean-Pierre Dunand
L’article est consacré à la performance d’Oyonnax qui a mieux maîtrisé la rencontre sauf pendant les dix premières minutes. Le journaliste met en-avant le très bon jeu au pied des Oyomen, et notamment par leur demi-d ’ouverture.

Hors ligne

 

#2 08/03/20 22:35

hans
Membre
Inscrit le: 25/07/07
Messages: 8816

Re: rubrique Fred et midol

+1 fred

Hors ligne

 

#3 09/03/20 07:31

Bodega 1954
Membre
Inscrit le: 09/05/19
Messages: 63

Re: rubrique Fred et midol

bodéga1954:

Pour ma par, j'aurais bien mis une étoile à Fifita que je je trouve très percutant, et toujours à la pointe du combat.

Gardons le moral.

Hors ligne

 

#4 09/03/20 13:06

tonito
Membre
Lieu: Armorique
Inscrit le: 07/08/12
Messages: 1227

Re: rubrique Fred et midol

Merci pour se beau résumé d'un match que je n'ai pas pu voir.
Le trou semble aussi vertigineux que celui d'il y a deux ans.
On avait su retrouver un second souffle et finir en force
Espérons le même scénario.

Hors ligne

 

#5 09/03/20 14:32

CPAM
Membre
Inscrit le: 19/07/12
Messages: 4468

Re: rubrique Fred et midol

Merci Fred pour ce résumé .
à signaler aussi sur le midol concernant le match des - 20 contre l'Ecosse que Régis Montagne est rentré à La 40 eme et fait parti des meilleurs bleus .






Vous êtes des monstres. Si vous gardez cet état d’esprit là, si vous restez collectifs et laissez les égos de côté, peut-être que l’on peut aller chercher autre chose .

Hors ligne

 

#6 09/03/20 17:41

Bébert 38
Membre
Inscrit le: 17/12/16
Messages: 581

Re: rubrique Fred et midol

Je rêve ILS SONT EN VACANCE  MAIS NON DE NOM ONT SE FOUT DE NOTRE GUEULES LA  AVEC LES BRILLANTS RESULTATS QU'ILS ONT JE PERSSISTE ET SIGNE GLAS DEMISSIONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Actuellement 23 personnes connectées