Forum FCG

Bienvenue sur le forum des supporters du FCG

Vous n'êtes pas identifié.

#1 05/05/19 22:59

fred
Membre
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 18655

rubrique Fred et midol

Bonjour les ami(e)s


Une grande désillusion

Je redoutais ce match avec beaucoup d’appréhension parce que les Agenais ont un jeu à l’extérieur qui ne convient pas à l’équipe qui a la pression du résultat sur les épaules. Or c’était Grenoble qui avait une grosse pression, comme ce fut le cas pour Perpignan, il y a quelques semaines de cela. À Perpignan, les Agenais avaient réussi à faire déjouer les Catalans qui n’avaient pas voulu faire du jeu à tout va pour éviter de s’exposer aux contres des Agenais. Du coup en voulant jouer petits bras, les Perpignanais avaient été contrés devant. Les Agenais ne loupaient aucun plaquage et en ne se mettaient pas à la faute. Puis, sur le peu de ballons grapillés, les Agenais avaient réussi à scorer, notamment sur un essai en contre. Samedi soir, au Stade des Alpes, j’ai eu le sentiment de revivre le même scénario. Grenoble n’a pas su trouver les solutions pour franchir le rideau défensif des Lot-et-Garonnais.

Néanmoins, durant la première mi-temps, Grenoble est bien rentré dans son match, arrêtant net l’action des Agenais qui avançaient dans l’axe et qui se sont mis à la faute. On sent alors de l’agressivité, de l’envie. Puis de nouveau sur un ballon joué dans l’axe, les Agenais veulent avancer en le jouant à la main, ils le font tomber. Grenoble le récupère, se lance dans une contre-attaque et marque. Super, le public s’enflamme.  Malheureusement l’essai est refusé logiquement en raison d’un plaquage sans ballon sur un Agenais qui ne pouvait pas défendre. Je me suis dit, ce n’est que partie remise, puisque l’équipe est bien dans son match. Effectivement, au quart d’heure de jeu, Bastien Guillemin grille la politesse aux défenseurs agenais en récupérant le ballon d’une magnifique passe au pied de Germain ! 8 à 0, Gaëtan loupe la transformation d’un rien puisque le ballon vient mourir sur le haut d’un des deux poteaux. Dommage. Mais bon, l’impression est bonne, il faut continuer ainsi. Malheureusement, tout va s’arrêter. Voulant refouler les Agenais dans leur camp, Grenoble rend le ballon systématiquement au pied redonnant la possession, mais surtout se privant d’occasion sur certaines relances jouables qui pouvaient mettre à mal la défense agenaise. Mais surtout, sur chaque tentative de prise d’intervalle ou de passage en force, les attaquants grenoblois sont stoppés net, n’arrivent pas à franchir le mur blanc. Le Jeu grenoblois est souvent le même, pas de passe après contact. La défense agenaise est hyper-agressive dans le bon sens du terme sans jamais se mettre à la faute. Face à cette incapacité à avancer, cela donne de la confiance à leur défense. Puis sur les mêlées, nos piliers sont sanctionnés, donc ils prennent le dessus sur notre point fort. Là, je me dis si on n’obtient pas de pénalité sur la mêlée, on va être mal. Tranquillement mais surement, ils font leur retard sur deux pénalités (entrée sur le côté d’un ruck et un hors-jeu) 8-6 !

Puis à la 34ième minute, Grenoble a la maîtrise du ballon, pousse les Agenais à la faute dans les 20 m. Alors éternelle question : pénalité ou pénaltouche ? Grenoble choisit la pénaltouche, je me dis alors, c’est bien, ils en veulent mais ils doivent absolument marquer pour éloigner les blancs et les marquer psychologiquement. Manque de chance, on cafouille un ballon d’essai !! Berdeu dégage son équipe, tout est à refaire ! Ils viennent alors dans notre camp, Briatte s’échappe au ras d’un ruck, casse deux plaquages et marque au pied des perches ! C’est le tournant du match, cet essai assomme les rouge et bleu juste avant la mi-temps. Ils ne s’en remettront pas !
En deuxième mi-temps, ils vont jouer avec la peur au ventre, ne voulant pas s’exposer, ne se lançant pas dans un rugby de folie. Ils jouent toujours de la même façon et surtout sans arriver à mettre de la vitesse, de plus, deux ou trois en-avant gâchent de belles opportunités ou encore des actions trop personnelles. Là on a senti les joueurs voulant sauver la maison de façon individuelle et pas de manière collective, ce qui est rédhibitoire en rugby à XV. Plus le temps passe, plus les Agenais nous repoussent dans notre camp avec un subtil jeu au pied, leur défense attend de pied ferme les attaquants grenoblois en panne d’inspiration, nous coffre des ballons, ce qui arrête les actions, et pire encore, ce qui leur redonne la possession. Puis, la mêlée est sanctionnée à trois reprises. Je me dis, c’est fini, le match est perdu sauf miracle ou coup du sort. Il n’en sera rien.

Sur une nouvelle action de Grenoble, le ballon est tombé, contre-attaque immédiate des Agenais, l’action est stoppée mais le ballon sort pour eux et leur ailier file à dame à moins de 5 minutes de la fin. 11 à 29. C’est définitivement plié. Agen remporte le match de la finale du maintien et jouera l’année prochaine en Top 14. C’est la grande désillusion, je m’attendais à un gros match de nos rouge et bleu comme contre le Stade français ou Toulon.

Pour la douzième place, il faudrait deux victoires bonifiées pour rattraper et être à égalité des Palois qui ont été humiliés à Toulouse 83 à 6. En fait, ils ont fait clairement l’impasse sur ce match se réservant pour la réception de Grenoble dans 15 jours afin d’assurer leur maintien. Pour cela, ils ne leur manquent plus qu’un seul point, autrement dit même en perdant chez eux avec le bonus défensif, ils seront maintenus. Pour Grenoble, il reste encore un joker, celui du barrage.

Maintenant, il faut se préparer pour ce fameux match d’accession pour le Top 14 qui aura lieu le dimanche 2 juin chez le perdant de la finale de Pro D2 et donc qui se jouera à l’extérieur. Beaucoup parlent d’une éventuelle revanche entre Oyonnax et Grenoble et si Bayonne venait perturber la donne à moins que Vannes, équipe surprise de fin de championnat, continue sur son chemin. Pour les barrages, nous aurons les matchs suivants : Bayonne -Nevers et Vannes-Mont-de-Marsan.

Si on se dit que les équipes qui recoivent ont statistiquement plus de chance de gagner : on pourrait avoir Bayonne et Vannes en demi-finale, ce qui donnerait Brive – Vannes et Oyonnax- Bayonne, ce qui pourrait déboucher sur une finale Brive -Oyonnax à Pau ou Brive -Bayonne ou d’une surprenante finale Vannes-Bayonne ! Faites vos jeux les ami(e)s. Je sens que le mois de mai risque d’être tendu !

Dans le midol :

Etoiles

2 étoiles : Germain,  Godener
1 étoile : Fifita, Setephano

Les stats : temps de jeu 42  minutes et  35 s

Pénalités : FCG :10     SUA : 9
Plaquages : FCG : 100 !    SUA : 248 !
Franchissements : FCG : 7 !   SUA : 2
Ballons perdus : FCG : 18 !  SUA : 12
Passes : FCG : 239   SUA : 78

« L’acte manqué » titre Nicolas Zanardi

NZ commence par « La facilité consisterait à leur taper dessus…, il énumère les conneries puis termine en écrivant après pareille chienlit, il faudrait être dingue pour vraiment songer l’emporter à Oyonnax, Brive, Bayonne ou ailleurs… » Et pose la question « pourquoi les joueurs du FCG se sont-ils sabordés de la sorte ? Pourquoi la mêlée a-t-elle été dominée de la sorte ? Pourquoi leurs mains (et leurs pieds) se sont soudainement mises à trembler de la sorte ? Pourquoi ont-ils réalisé leur plus mauvais match de ces deux dernières saisons, à l’occasion de ce qu’ils présentaient de longue date comme leur « finale » ? Depuis la défaite de Lyon à Agen, NZ se dit que les joueurs du FCG n’y croyaient plus au fond d’eux-mêmes. « Cette défaite est peut-être un mal pour un bien » selon NZ qui y fait une comparaison avec le parcours d’Oyonnax qui avait bataillé comme des malades pour finalement n’obtenir que la treizième place perdant une énergie folle. S Glas « On ne connaît pas notre adversaire mais il faut que les joueurs se mettent d’ores et déjà dans la tête qu’ils évolueront dans un contexte difficile, avec beaucoup de bruit et d’hostilité » En clair gagner le seul match à l’extérieur de la saison dixit NZ

Hors ligne

 

#2 06/05/19 00:38

levekf
Membre
Inscrit le: 10/09/16
Messages: 1541

Re: rubrique Fred et midol

Merci fred !

Pour reprendre les propos de Glas, "les joueurs doivent se mettre dans la tête qu'ils évolueront dans un contexte difficile". C'est aussi au staff de les préparer pour ça...

Hors ligne

 

#3 06/05/19 07:42

Zoreil
Membre
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 7474

Re: rubrique Fred et midol

la stat des plaquages est étonnante  et pourtant le fcg perd c'est fort  !

est ce qu'on compte aussi les air placages de certains joueurs ?

Dernière modification par Zoreil (06/05/19 07:43)

Hors ligne

 

#4 06/05/19 08:19

vouillants
Membre
Lieu: Sassenage
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 1320

Re: rubrique Fred et midol

Et les franchissements aussi sont nettement en faveur du FCG, le problème c'est que l'on manque de confiance,  on y croit pas trop, du coup pas de soutien et si le joueur ne va pas au bout seul, on ne score pas. Mais le gros point noir c'est les ballons perdus et à  un degré  moindre pour une fois , la mêlée.

Hors ligne

 

#5 06/05/19 08:26

N° Se7en
Membre
Inscrit le: 15/09/16
Messages: 5100

Re: rubrique Fred et midol

Zoreil a écrit:

la stat des plaquages est étonnante…

Beaucoup de plaquages...



… mais visiblement pas assez.

Dernière modification par N° Se7en (09/05/19 17:04)






You 'll Never Walk Alone

Hors ligne

 

#6 06/05/19 08:47

Feinte
Membre
Inscrit le: 10/10/18
Messages: 28

Re: rubrique Fred et midol

Merci Fred mais quand on à vus un match nul comme samedi soir on ne crois plus à rien qui aura encore envie de faire le déplacement pour ce match de barrage ?

Hors ligne

 

#7 06/05/19 08:59

dodofcg
Membre
Inscrit le: 05/09/14
Messages: 641

Re: rubrique Fred et midol

Franchement je suis revenu à Grenoble exprès pour ce match, je me suis dit je viens trop rarement donc je vais prendre ma place à 40€ avec deux potes.
Les joueurs ne m'ont pas respecté, ils avaient qu'à annoncer que dans leur tête ils étaient déjà au match de barrage ça m'aurait évité de passer pour un con.

Je suis tellement déçu de l'état d'esprit qu'il y avait sur le terrain, j'étais au rang 4 donc le visage des joueurs je les voyaient bien, je peux vous dire qu'il y avait rien, du vide et surtout aucune révolte.

Hors ligne

 

#8 06/05/19 09:00

vpl
Modérateur
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 20740

Re: rubrique Fred et midol

On a un mois pour se refaire une santé au niveau de l'équipe... et un peu de moral pour les supporters.
faut arrêter de pourrir l'équipe si on imagine plus pouvoir la soutenir pour LE match du maintien !

Bon, y'aura moins de monde à Vannes ou Bayonne que si ça se passe à Oyonnax, évidemment.

Hors ligne

 

#9 06/05/19 09:46

Zoreil
Membre
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 7474

Re: rubrique Fred et midol

ce manque d'envie je ne le comprends toujours pas apres la victoire sur toulon dans la douleur et la branlée à montpellier .

Hors ligne

 

#10 06/05/19 09:55

N° Se7en
Membre
Inscrit le: 15/09/16
Messages: 5100

Re: rubrique Fred et midol

"Cette défaite est peut-être un mal pour un bien… " Oui, un peu comme l'ont été les autres… roll

Alors espérons que les deux prochaines le seront vraiment. Après, entre économiser son énergie et vaincre en y laissant des plumes mais en retrouvant peut-être un moral qui semble aujourd'hui au plus bas, il faudra choisir.

Encore un mois à attendre pour connaitre notre avenir… ça va être très long. Il ne reste plus qu'à souhaiter à nos joueurs une très bonne préparation pour ce barrage et peu importe la manière qui sera choisie pour arriver au top le jour J.

Dernière modification par N° Se7en (06/05/19 09:56)






You 'll Never Walk Alone

Hors ligne

 

#11 06/05/19 10:00

lassavoie
Membre
Inscrit le: 19/01/09
Messages: 2334

Re: rubrique Fred et midol

Zoreil a écrit:

ce manque d'envie je ne le comprends toujours pas apres la victoire sur toulon dans la douleur et la branlée à montpellier .

Ce n'est pas un manque d'envie, mais un trop plein d'envie dans une équipe qui manque cruellement de guerrier à la Best qui aurait secoué violemment le cocotier et permis à ses co-équipiers de vider d'un coup leur stress et de pouvoir jouer. Ce n'est pas pour rien que l'on parlais d'Agen comme ayant l'expérience de la lutte pour la survie car c'est leur 3ème année qu'ils la vivent et savent comment aborder et jouer ce genre de match qui n'a RIEN à voir avec un match "normal". Tous ceux qui ont fait de la compétition et se sont retrouvés dans cette situation de match savent que la condition première pour réussir ce type de match est D'ABORD de ne JAMAIS y penser dès le coup d'envoi et au cours du match.






« Sont vraiment couillons, là-haut, de pas m’avoir prolongé, j’étais pas si mauvais et en plus … j’étais jiff !!! »

Hors ligne

 

#12 06/05/19 11:15

Zoreil
Membre
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 7474

Re: rubrique Fred et midol

faut pas penser smile

ce qui est deprimant c'est de voir les agenais defendre comme dans un fauteuil , c'estcomme si les joueurs du fcg leur tombaient dans les bras.

Dernière modification par Zoreil (06/05/19 11:15)

Hors ligne

 

#13 06/05/19 11:20

gueulecassée
Membre
Inscrit le: 18/06/13
Messages: 203

Re: rubrique Fred et midol

Zoreil a écrit:

faut pas penser smile

ce qui est deprimant c'est de voir les agenais defendre comme dans un fauteuil , c'estcomme si les joueurs du fcg leur tombaient dans les bras.

Exactement ils ont fait beaucoup de placages mais avec quasiment 100% de réussite car nous n’avions pas vitesse. On fait énormément de passes qui ne servent à rien.

Hors ligne

 

#14 08/05/19 07:10

Tistou
Membre
Inscrit le: 25/05/18
Messages: 188

Re: rubrique Fred et midol

Il était glaçant ce match, comme si une ère glaciaire s'entamait tout à coup.
Un départ encourageant et puis le néant. Des ballons (mal) rendus aux Agenais, certainement tout étonnés d'en avoir autant. Comme un déni, un refus de jeu ?
Un public tétanisé qui n'en croyait pas ses yeux de voir un tel non-match de notre part. Et le pire ; des sifflets à la fin. Comme si ça allait arranger les choses !
Quiconque a jamais pratiqué le rugby sait bien qu'il y a des jours sans, des jours où rien ne va, où même l'envie vous fuit. Là c'était carrément "jour blanc" avec une saisissante incapacité à produire du jeu.
Et justement ce jour là, après 2 victoires arrachées dans la douleur au SDA qui entretenaient l'espoir et là, le match qu'on n'avait plus le droit de rater ... on ne le joue pas. Apathie quasi collective, une espèce d'hara kiri.
Moi qui me faisait un plaisir d'être à Pau pour l'avant dernier match, j'espère surtout qu'on enverra une équipe qui joue (au sens produire du jeu aussi) car faire le dos rond jusqu'au match de barrage ce sera avoir des joueurs sans rythme, faillibles.
A défaut d'être forts restons fiers !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Actuellement 45 personnes connectées