Forum FCG

Bienvenue sur le forum des supporters du FCG

Vous n'êtes pas identifié.

#41 19/10/20 11:49

N° Se7en
Membre
Inscrit le: 15/09/16
Messages: 6525

Re: Ali OZ

J'avais fait un petit tableau comparatif à ce sujet avec 3 autres clubs dont Agen (2018-2019)... Je pense que je pourrai en faire un autre que ça ne changerait rien. roll

Dernière modification par N° Se7en (19/10/20 14:46)






You 'll Never Walk Alone

Hors ligne

 

#42 19/10/20 12:01

jipe148
Membre
Lieu: Aigues-Mortes
Inscrit le: 08/02/14
Messages: 7475

Re: Ali OZ

ce qui compte le plus , n'est pas de donner quelques minutes de jeu ici ou là à nos jeunes et se voiler la face ou se donner bonne conscience
,mais de savoir découvrir le potentiel de chacun afin d'en tirer le meilleur..et surtout leur faire confiance en tant que joueur de l'équipe.. et non comme (apprenti.. permanent)
J'ai la conviction, que les jeunes qui ont cotoyé l'EDF sont pour la plupart( techniquement et tactiquement) au dessus de nombreux titulaires de l'équipe..et ceux s'en approchant sont au moins au même niveau..( les joueurs considérés comme cadres ne sont quand même pas des foudres de guerre, il n'y a qu'à voir leur CV... exceptez, Fifita,Taufa( mais il est vieux!!) et Fourie....)

Evidemment que sur le nombre il y aura peu d'élu dans la durée, mais au moins ils pourront apporter quelque chose au club et rendre un peu la monnaie. à leur formation..

Dernière modification par jipe148 (19/10/20 12:06)

Hors ligne

 

#43 19/10/20 12:04

jipe148
Membre
Lieu: Aigues-Mortes
Inscrit le: 08/02/14
Messages: 7475

Re: Ali OZ

Lancer un joueur , c'est déceler son potentiel et lui faire confiance coûte que coûte..
exemple; Lorieux, Farrel... entre autre)
Ces 2 joueurs, internationaux,( grâce à l'obstination et l'opiniâtreté de leur entraîneur respectif)
  aujourd'hui ne seraient même pas remplaçant tant leurs débuts étaient catastrophiques...

Hors ligne

 

#44 19/10/20 12:50

N° Se7en
Membre
Inscrit le: 15/09/16
Messages: 6525

Re: Ali OZ

jipe148 a écrit:

ce qui compte le plus , n'est pas de donner quelques minutes de jeu ici ou là à nos jeunes et se voiler la face ou se donner bonne conscience
,mais de savoir découvrir le potentiel de chacun afin d'en tirer le meilleur..et surtout leur faire confiance en tant que joueur de l'équipe.. et non comme (apprenti.. permanent)
J'ai la conviction, que les jeunes qui ont cotoyé l'EDF sont pour la plupart( techniquement et tactiquement) au dessus de nombreux titulaires de l'équipe..et ceux s'en approchant sont au moins au même niveau..( les joueurs considérés comme cadres ne sont quand même pas des foudres de guerre, il n'y a qu'à voir leur CV... exceptez, Fifita,Taufa( mais il est vieux!!) et Fourie....)

Evidemment que sur le nombre il y aura peu d'élu dans la durée, mais au moins ils pourront apporter quelque chose au club et rendre un peu la monnaie. à leur formation..

Evidemment, si tu ne leur donnes que quelques minutes de jeu, tu ne peux pas dire que tu leur fais vraiment confiance. Sur ce point, on est d'accord.

En revanche, si ces mêmes jeunes intègrent régulièrement l'équipe pro, même en tant que remplaçants (turnover au cours d'un match) ou pour palier les blessures des habituels titulaires, on ne peut pas reprocher au Club de ne pas leur donner, à minima, une chance de montrer qu'ils n'ont pas été retenus que pour servir de bouche-trous.

Pour ce qui concerne les jeunes qui ont côtoyé l'EDF, ils ne sont pas nombreux, je doute qu'ils aient tous le niveau des "cadres" retenus dans les dernières compos. Mais c'est vrai que le niveau actuel de certains joueurs pros est assez préoccupant.... vu leur expérience.

Les espoirs et les moins jeunes issus du CF apportent déjà tous quelque chose au Club. Les meilleurs remplaceront un jour les cadres de l'EQ 1 (si on arrive à les garder) et c'est partout pareil (temps de jeu et titularisations) et si le FCG n'avait pas su déceler le potentiel XXL de certains d'entre eux, il n'aurait jamais eu la fierté d'avoir des jeunes sélectionnés en EDF.

Dernière modification par N° Se7en (19/10/20 12:55)






You 'll Never Walk Alone

Hors ligne

 

#45 19/10/20 19:49

Joval
Membre
Inscrit le: 27/10/07
Messages: 2841

Re: Ali OZ

jipe148 a écrit:

Lancer un joueur , c'est déceler son potentiel et lui faire confiance coûte que coûte..
exemple; Lorieux, Farrel... entre autre)
Ces 2 joueurs, internationaux,( grâce à l'obstination et l'opiniâtreté de leur entraîneur respectif)
  aujourd'hui ne seraient même pas remplaçant tant leurs débuts étaient catastrophiques...

Lorieux qui était pompier professionnel avait grâce à son métier un physique et une condition comme on en rencontrait très peu à l'époque dans le rugby français.
On trouvait des joueurs athlétiques mais rarement parmi les doubles mètres.
Jean Liénard lui a fait confiance mais le joueur disposait de sérieux arguments qui l'ont aidé dans sa progression ultra rapide.

Hors ligne

 

#46 19/10/20 20:11

jipe148
Membre
Lieu: Aigues-Mortes
Inscrit le: 08/02/14
Messages: 7475

Re: Ali OZ

Joval a écrit:

jipe148 a écrit:

Lancer un joueur , c'est déceler son potentiel et lui faire confiance coûte que coûte..
exemple; Lorieux, Farrel... entre autre)
Ces 2 joueurs, internationaux,( grâce à l'obstination et l'opiniâtreté de leur entraîneur respectif)
  aujourd'hui ne seraient même pas remplaçant tant leurs débuts étaient catastrophiques...

Lorieux qui était pompier professionnel avait grâce à son métier un physique et une condition comme on en rencontrait très peu à l'époque dans le rugby français.
On trouvait des joueurs athlétiques mais rarement parmi les doubles mètres.
Jean Liénard lui a fait confiance mais le joueur disposait de sérieux arguments qui l'ont aidé dans sa progression ultra rapide.

Tu n'as  pas compris mon message...quel entraîneur aujourd'hui, recruterait un homme comme Lorieux Alain, novice en rugby?
Quel entraîneur aujourd'hui imposerait un homme comme A.Lorieux?
Quel entraîneur aujourd'hui passerait sous silence sa maigre technique?( il a effectivement rapidement progressé, mais a toujours gardé une certaine gaucherie)

Hors ligne

 

#47 19/10/20 20:50

zouzou
Clarinaute
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 9925

Re: Ali OZ

jipe148 a écrit:

ce qui compte le plus , n'est pas de donner quelques minutes de jeu ici ou là à nos jeunes et se voiler la face ou se donner bonne conscience
,mais de savoir découvrir le potentiel de chacun afin d'en tirer le meilleur..et surtout leur faire confiance en tant que joueur de l'équipe.. et non comme (apprenti.. permanent)
J'ai la conviction, que les jeunes qui ont cotoyé l'EDF sont pour la plupart( techniquement et tactiquement) au dessus de nombreux titulaires de l'équipe..et ceux s'en approchant sont au moins au même niveau..( les joueurs considérés comme cadres ne sont quand même pas des foudres de guerre, il n'y a qu'à voir leur CV... exceptez, Fifita,Taufa( mais il est vieux!!) et Fourie....)

Evidemment que sur le nombre il y aura peu d'élu dans la durée, mais au moins ils pourront apporter quelque chose au club et rendre un peu la monnaie. à leur formation..

C'est donc probablement pour cela que vous avez pourri Rossi contre Beziers parcequ il loupe 3 lancers ......






Sont vraiment couillons, là-haut, de pas m’avoir prolongé, j’étais pas si mauvais et en plus … j’étais jiff !!!    "Mozam"
En Fed , en Prod2 ou en top 14 , toujours avec le FCG.

Hors ligne

 

#48 19/10/20 21:12

Joval
Membre
Inscrit le: 27/10/07
Messages: 2841

Re: Ali OZ

jipe148 a écrit:

Joval a écrit:

jipe148 a écrit:

Lancer un joueur , c'est déceler son potentiel et lui faire confiance coûte que coûte..
exemple; Lorieux, Farrel... entre autre)
Ces 2 joueurs, internationaux,( grâce à l'obstination et l'opiniâtreté de leur entraîneur respectif)
  aujourd'hui ne seraient même pas remplaçant tant leurs débuts étaient catastrophiques...

Lorieux qui était pompier professionnel avait grâce à son métier un physique et une condition comme on en rencontrait très peu à l'époque dans le rugby français.
On trouvait des joueurs athlétiques mais rarement parmi les doubles mètres.
Jean Liénard lui a fait confiance mais le joueur disposait de sérieux arguments qui l'ont aidé dans sa progression ultra rapide.

Tu n'as  pas compris mon message...quel entraîneur aujourd'hui, recruterait un homme comme Lorieux Alain, novice en rugby?
Quel entraîneur aujourd'hui imposerait un homme comme A.Lorieux?
Quel entraîneur aujourd'hui passerait sous silence sa maigre technique?( il a effectivement rapidement progressé, mais a toujours gardé une certaine gaucherie)

J'ai bien compris ton message mais c'était une autre époque qui je pense n'est pas transposable à aujourd'hui. Alain Lorieux n'est pas arrivé au FCG avec aucune expérience rugby, il avait déjà joué à Seyssins.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Actuellement 71 personnes connectées