Forum FCG

Bienvenue sur le forum des supporters du FCG

Vous n'êtes pas identifié.

#1 23/05/20 15:14

Yoda du fcg
Membre
Inscrit le: 22/10/18
Messages: 405

Le midol en liquidation judiciaire

Bonjour.
Le bureau de tabac chez qui j achète le midol m a informé qu' il était en liquidation..........est ce que quelqu'un aurait des informations à ce sujet ?

Hors ligne

 

#2 23/05/20 17:02

joban
Membre
Inscrit le: 15/06/10
Messages: 1906

Re: Le midol en liquidation judiciaire

Etonnant,il est en ligne sur internet en format papier...avec d'ailleurs une interview de Piolle en dernière page!

Hors ligne

 

#3 23/05/20 18:29

vpl
Modérateur
Inscrit le: 30/06/07
Messages: 22392

Re: Le midol en liquidation judiciaire

Ouais, aucune info là-dessus sur le net. Il a pas confondu ton buraliste ?

En ligne

 

#4 23/05/20 18:37

minimes74
Membre
Inscrit le: 25/02/14
Messages: 503

Re: Le midol en liquidation judiciaire

Si cela s avère vrai je reste pantois.
Mais je doute qd même

Hors ligne

 

#5 23/05/20 18:51

Bayard
Membre
Inscrit le: 05/11/16
Messages: 863

Re: Le midol en liquidation judiciaire

La presse écrite en général se casse la margoulette.

Hors ligne

 

#6 23/05/20 19:02

Ménilmuche
Membre
Inscrit le: 05/07/11
Messages: 717

Re: Le midol en liquidation judiciaire

Impossible de le trouver à Paris vendredi et lundi mais sans info particulière.






"Si la légende est plus belle que la réalité, imprimez la légende"

Hors ligne

 

#7 23/05/20 19:35

duvercors7
Membre
Inscrit le: 06/06/19
Messages: 33

Re: Le midol en liquidation judiciaire

Voici des infos concernant la non distribution des journaux nationaux, ce n'est pas le MIDOL
qui est en liquidation mais les sociétés de distribution

18 MAI 2020 À 19:42
PAR L'AFP
La distribution des journaux nationaux était perturbée lundi dans plusieurs régions, la grève des distributeurs de presse entrant dans sa deuxième semaine. La distribution des journaux n'a pu être assurée à Marseille ni à Lyon, selon les bureaux de l'AFP. Le Syndicat du Livre-CGT a confirmé que des dépôts étaient bloqués lundi matin. Les salariés de Presstalis protestent contre la liquidation de deux filiales du très endetté et principal distributeur de presse en France, la SAD et la Soprocom, chargées de répartir les journaux et magazines. Leur liquidation a été prononcée vendredi 15 mai par le tribunal de commerce de Paris, tandis que l'organisation centrale de Presstalis a été placée en redressement judiciaire avec poursuite d'activité. Ces filiales et leurs 512 salariés desservent près de 10.000 points de vente sur les 22.000 du territoire, d'Ajaccio à Lille en passant par Bordeaux, Toulouse, Rennes et Nancy. Le journal L'Equipe n'était disponible lundi qu'en région parisienne. Le journal hippique Paris Courses a indiqué de son côté, sur Twitter n'avoir été distribué "qu'à Paris, en région parisienne et sur une partie du Nord". L'Humanité a expliqué sur son site que "les salariés (de la distribution) et leurs syndicats ont décidé, à raison, d'une grève qui vous privera des éditions papier de L'Humanité et de L'Humanité Dimanche durant plusieurs jours. Vous pouvez cependant les lire sur notre plate-forme numérique". "C'est illusoire de croire que les ouvriers du livre vont se laisser faire. C'est notre métier, on ne veut pas le perdre, et on ne lâchera pas", a lancé dans une interview à L'Humanité Guillaume Dumoulin, délégué syndical (SGLCE-CGT) de la SAD. "Personne n'a mesuré, au-delà même de la profession, à quel point la démocratie était attaquée. Là, ce qui est en train de se passer, c'est qu'ils sont en train de tuer tous les petits ; il ne va plus rester que les gros", a poursuivi Guillaume Dumoulin. La structure principale de Presstalis n'est elle-même pas sauvée pour autant : la coopérative des quotidiens, dont l'offre (unique) a été retenue par le tribunal, doit encore convaincre des groupes de magazines de s'y joindre pour qu'elle soit viable.

Hors ligne

 

#8 23/05/20 19:43

profcgadonf
Membre
Inscrit le: 24/01/16
Messages: 4100

Re: Le midol en liquidation judiciaire

Ça fait au moins 50 ans que le syndicat du livre CGT mène les sociétés d’édition et de distribution au bord de la faillite, j’ai bien peur qu’avec l’aide du Covid-19 ils finissent par y arriver.

Dernière modification par profcgadonf (23/05/20 19:43)






FCG = Faut Con Gagne !

Hors ligne

 

#9 23/05/20 21:07

Yoda du fcg
Membre
Inscrit le: 22/10/18
Messages: 405

Re: Le midol en liquidation judiciaire

Ok.
Merci de la précision.
Il n y a pas de fumée sans feu.
Bon .
En espérant que notre midol s en sorte
Une pensée à ceux qui galèrent quand même.....

Hors ligne

 

#10 23/05/20 22:52

Tistou
Membre
Inscrit le: 25/05/18
Messages: 417

Re: Le midol en liquidation judiciaire

L'épisode Presstalis dure depuis 2 semaines déjà. Moi c'est par le biais du Canard Enchaîné qui, pour le coup, n'a pu se libérer ! Mais c'est l'essentiel de la presse française qui est concerné. Recevant Midol par La Poste ... (avec beaucoup de retard en ce moment)

Hors ligne

 

#11 23/05/20 22:59

vacherin
Membre
Inscrit le: 04/03/12
Messages: 7176

Re: Le midol en liquidation judiciaire

Tistou a écrit:

Moi c'est par le biais du Canard Enchaîné qui, pour le coup, n'a pu se libérer !

D'un autre, c'est normal qu'un canard enchaîné n'arrive pas à se libérer...

Hors ligne

 

#12 24/05/20 08:41

vitus
Membre
Inscrit le: 28/07/07
Messages: 274

Re: Le midol en liquidation judiciaire

joban a écrit:

Etonnant,il est en ligne sur internet en format papier...avec d'ailleurs une interview de Piolle en dernière page!

Toujours des articles intéressants, continuons à l'acheter ou s'abonner !

Hors ligne

 

#13 24/05/20 10:30

Zoreil
Membre
Inscrit le: 01/07/07
Messages: 8411

Re: Le midol en liquidation judiciaire

il raconte quoi le poile ?

Hors ligne

 

#14 24/05/20 11:35

joban
Membre
Inscrit le: 15/06/10
Messages: 1906

Re: Le midol en liquidation judiciaire

Comment dire?...ben comme un politique ferme dans son discours,mais dans un journal de rugby quoi.
En quelques mots,il rappelle ses origines paloises en soulignant son attachement aux valeurs du rugby(sans oublier de citer une palanquée de joueurs pâlois ,de Paparemborde à Traille).
Il reste ferme sur ses positions ,à savoir que la collectivité locale n'a pas vocation à financer les clubs professionnels,mais est prêt à accompagner le développement du club,en particulier vers les féminines et dans la lutte contre l'homophobie et le racisme. Il rappelle aussi qu'il avait prévenu avant l'élection de 2014,de la mutualisation du Stade des Alpes.
Le reste est plutôt lié à son parcours de supporter du FCG depuis son arrivée à Grenoble en...1993.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Actuellement 57 personnes connectées